Archives par étiquette : Demain

Imaginez les activités de demain avec Start Up de Territoire !

Le jeudi 5 novembre 2020 aura lieu en distantiel la grande soirée Start Up de Territoire en Meurthe-et-Moselle, initiée par le Collectif Essenciel 54, dont fait partie Kèpos. Rencontre avec Marie-Pierre Dardaine, partie prenante de ce projet, qui nous explique cette dynamique originale qui vise à imaginer de nouvelles activités engagées sur le territoire.

Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Après une expérience riche dans l’accompagnement et le financement de start up, je me suis lancée à mon tour dans la formidable aventure de l’entrepreneuriat avec Curionomie, agence évènementielle spécialisée dans la conception et l’organisation d’évènements prenant appui sur la (re)-découverte des territoires et de ses acteurs locaux.

Comment êtes-vous arrivée à vous impliquer dans le collectif Essenciel 54 ?

Dans mon parcours, je me suis impliquée dans de nombreux réseaux associatifs d’entrepreneurs et notamment au sein de la section de Nancy du Centre des Jeunes Dirigeants (CJD). Ce mouvement d’entrepreneurs est un lieu d’expérimentation qui incite ses membres à ouvrir de nouvelles voies, à initier de nouvelles pratiques dans leurs entreprises : développement durable, RSE, économie de la fonctionnalité, bien-être des collaborateurs, … C’est bien naturellement que le CJD a souhaité être partie prenante du collectif Essenciel54, et s’engager dans une démarche audacieuse mobilisant des citoyens pour inventer les activités et les emplois de demain. Contribuer à faire naître un esprit entrepreneurial responsable et durable a toujours été au cœur de mon engagement professionnel, d’où mon implication dans ce projet.

Qu’est-ce que Start Up de Territoire ?

Start-Up de Territoire est une démarche citoyenne et entrepreneuriale dont l’ambition est de créer des activités à impact social, sociétal et environnemental répondant aux besoins des citoyens et des territoires. C’est une association nationale qui a déjà fait naître de nombreux projets sur différents territoires en France. En Meurthe et Moselle la dynamique est portée par le collectif EssenCiel54.

La démarche est assez simple : favoriser à travers des échanges l’émergence d’idées, puis transformer ces idées en projets, puis en traduire un certain nombre en création d’activités nouvelles sur le territoire. Cette démarche se fait en mode intelligence collective qui mise sur la capacité du groupe à collaborer pour atteindre une construction commune, et qui garantit l’équivalence des participants.

Concrètement, qu’est-ce qu’il va se passer le jeudi 5 novembre au soir ?

Après plusieurs mois passés à identifier des idées d’activités issues des ateliers de créativité organisés un peu partout sur le territoire, la soirée du 5 novembre avait pour but de réunir des centaines de citoyens intéressés à co-construire des solutions pour transformer ces idées en projets.

Les récentes mesures liées à la situation sanitaire ne permettent plus de maintenir la soirée en présentiel. Nous invitons alors tous les participants le 5 novembre à 18H à se retrouver dans une belle dynamique en visio pour découvrir les différents défis et à prendre date pour participer en petit groupe à un atelier « construction de solution » autour d’un défi choisi.

Pouvez-vous nous donner quelques exemples d’idées qui seront soumises à l’intelligence collective ?

Les défis ont été regroupés au sein de 10 Univers. Un exemple de défi dans l’Univers Alimentation durable : « Deux mains pour un jardin », comment rendre le territoire plus vert grâce à la participation de chacun ? Un autre exemple dans l’Univers Finance solidaire : « Le Florain… chez moi aussi! », comment permettre l’appropriation par le plus grand nombre de la monnaie locale Florain.

Qu’est-ce que vont devenir ces projets une fois passé cette soirée ?

Une fois les ateliers de construction de solutions passés, de nombreux défis seront au stade du plan d’action, prêts à être boostés ! Ils pourront alors être proposés pour une étude de faisabilité et de viabilité économique, à réaliser en mode collaboratif associant les structures de l’écosystème de l’accompagnement à la création d’activité et des collectifs de citoyens. Notre pari est qu’un certain nombre de projets citoyens voient le jour et donnent lieu à de la création d’activités et d’emplois sur le territoire.

Quel retour pouvez-vous nous faire sur cette aventure : satisfaction ressentie ou difficultés rencontrées ?

Depuis son lancement, la démarche a mobilisé de nombreux acteurs d’horizons très différents, tous guidés par la volonté de porter une dynamique collective, porteuse de sens et d’innovation, pour répondre aux défis liés aux mutations sociales, économiques et environnementales. C’est une dynamique très satisfaisante qui s’est mise en place et porteuse d’espoir. Nous nous sommes tous enrichis au contact des uns et des autres, et nous avons souvent été bluffés par l’énergie qui se dégageait à chaque atelier de créativité. Bien sûr, nous avons eu les contraintes liées à la situation sanitaire (ateliers d’idéation en distanciel, report de la soirée initialement prévue le 4 juin, ajustement de la soirée du 5 novembre,…) ; pour autant la démarche ne s’est pas essoufflée et le collectif emmené par l’équipe du Conseil départemental 54 a réussi à faire rayonner la démarche en Meurthe et Moselle. Hâte de voir les premiers projets se concrétiser !

Merci !